Historique

Les premiers seigneurs de Saint-Germain connus sont Hélie en 1073 et Conis en 1087.

En 1498 elle est vendue à Gauthier de Peruse des Cars et passe à ses descendants. En 1570 la forteresse est prise par les protestants puis reprise par Jean des Cars.

La forteresse est vendue comme bien national, démantelée, puis les ruines sont rachetées en 1900 par le curé Laffay, données à l'évêché, puis reprise par le syndicat d'initiative de Confolens.

Architecture

Un donjon carré a été construit au XIIe siècle puis au XIIIe siècle la tour du Puits et au XVe siècle les deux grosses tours rondes à trois étages, hautes de 18 mètres et le logis. La troisième tour dite de la Cuisine comportait six étages et une quatrième tour, un châtelet d'entrée et une deuxième ligne de muraille qui a récemment été restaurée complétaient les défenses.

Les ruines consistent en deux énormes tours, reliées entre elles par un corps de bâtiment. Ces tours ont la particularité d'être rondes à l'extérieur et carrées à l'intérieur. Les ruines du château ont été inscrites monument historique le 14 mai 1925.

Le château domine la Vienne

La chapelle castrale dont la forme en croix grecque est rare date du XIIe siècle et possède une crypte. Elle est devenue l'église paroissiale Saint-Vincent. Elle a été inscrite monument historique le 24 octobre 1973